vendredi 3 mars 2017

Mise à jour du classement intermédiaire de la ligue de voile Occitanie après l'épreuve de Leran.


jeudi 16 février 2017

Retrouver les dates de régates 2017 et l'extraction pour le Grand SUD - OCCITANIE dans l'onglet calendrier.

Bonne saison sportive à tout le monde !


lundi 20 juin 2016

Samedi 18 juin Fête du Club de Carnon

fly-web


Samedi 18 juin, c'était la fête au Yacht Club de Carnon.

Malgré une météo incertaine (pluie, grain, orage, et soleil, ...),
la section VRC (« Gang de Carnon ») était présente.

Ce fut l'occasion, bien sûr, de se retrouver comme tous les samedis
De s’entraîner et de se mesurer amicalement sous les regards intrigués
De répondre, bien sûr, à la sempiternelle question : « y-a un moteur ? »

Mais aussi de passer les manettes aux spectateurs.
Avec d'agréables surprises concernant les jeunes du club qui n'ont pas mis longtemps à se familiariser avec le maniement du joystick !

Ce fut un plaisir de faire la promotion de notre sport dans ces conditions.



Ce fut aussi le première sortie (non officielle!) du « NYC Boat » de Luc
Une « œuvre d'art » sortie de ses mains et d'une imprimante 3D, unique !!!

Premier test de flottaison concluant, il va pouvoir attaquer les finitions !!!

Franck (FRA 51)


mardi 14 juin 2016

Le gang de Carnon était présent ce week-end à Saint Mandrier.

Pas besoin d'organiser des « primaires » puisque la condition pour participer à cette« Coupe de France Nationale des Vétérans » il fallait avoir plus de 60 ans.















Gérard ( le parrain du gang ) et Franck ( la voi(l/t)ure-balai ) ont fait le déplacement.
La population n'était pas facile à manœuvrer : il faut les tenir les vétérans !


Mais Jean-Michel, le « chef d'orchestre », redoutable d'efficacité,
A su créer, dans la simplicité et la bonne humeur, le succès de ce weekend placé sous le signe de la convivialité.













Et pourtant le vent « fourbe » de la rade de Toulon en a agacé plus d'un : il fallait anticiper mais aussi parfois improviser (Samedi 16 nœuds, raf. 25 et dimanche 23 nœuds raf. : 35 directions instables).




Il semble que le rosé du pays ait des vertus apaisantes : aucun incident à déplorer, peut-être une petite écorchure en ouvrant les huîtres ?!
Le cocktail passion de la VRC/convivialité/fraternité a un goût de « reviens-y ».
Gérard est classé 7éme  et Franck 15ème (il va falloir lui trouver un autre surnom !)

Grand merci à Jean-Michel et à ses copains.Comme dit Gérard ce weekend c’était d'la dynamite !

Signé, Franck FRA 51 . 












mardi 7 juin 2016

La bande du Gang de Carnon en action !!!


Alerte :

Attention, ils sévissent tous les samedis matin sur le plan d'eau du YC de Maugio Carnon avec convivialité et enthousiasme pour vous recruter, faites gaffes ils donnent le virus de la VRC !!! 

Le Meneur 

La Dynamite 



Le Poète 



Et bien d'autres qui rodent autour...

lundi 6 juin 2016

Ganguise à ma guise !

Il m’est, certes, arrivé une fois ou deux de brosser un tableau plus ou moins sombre de nos week-ends de régates, au gré des vents changeants de mon humeur massacrante quand les fils s’emmêlent au long d’un trop long week-end.


Cette fin de semaine, d’un point de vue tout personnel, n’avait que peu de côtés engageants. Mon esprit très pessimiste du vendredi soir dressait un bien sombre projet : S’entasser dans la Qnu mobile au petit matin pour aller se perdre deux jours au lac de la ganguise sous la pluie prévue, avec un bateau qui n’a pas vu la lumière du jour depuis la dernière régate, il y a deux mois, subir quelques manches à reprendre le rythme, profiter du Samedi soir pour fusiller mon régime avec un des meilleurs cassoulets du monde, tenter de dormir entre deux ronflements de gégé DuGang et le départ à la pêche du « fiston du chef qui est sympa de nous aider mais qui se lève quand même très tôt » , pour rentrer encore plus exténué que je ne l’étais avant le Week-end, avec ma crève mal soignée et mon genou qui couine.



Alors, il vous plait mon tableau ?

Autant vous dire qu’en changeant un seul petit paramètre, ce week-end est devenu presque parfait. La pluie, pourvoyeuse de gouttes dans le cou, de gadoue collante et d’infiltrations vivifiantes n’a pas pointé le bout de son nuage !
Alors on s’est régalé, comme à chaque fois qu’on va à la Ganguise. Nos amis Catalans sont venus nous rendre visite et nous ont donné la réplique sur l’eau durant le samedi après midi, honorant toujours aussi bien l’amitié réciproque qui unis nos deux régions.
Du côté Toulousain, et d’un point de vue très personnel, j’ai vu du très bon, du divin, et du moins bon. A terre, le cassoulet était divin, les blagues de notre « Cassoulet Renégat » (lire « de l’importance d’une équipe ») étaient très très bonnes, tout autant que l’ambiance de la soirée.
Sur l’eau, je suis plus mitigé, mais pour une fois l’Histoire sera écrite par les vaincus :
Mauvaise  première journée. Il fallait s ‘y attendre après avoir gardé les pouces dans les poches durant deux mois …
Au moins Zulu (mon BP) ne m’aura fait presque aucun caprice, juste un petit anti-con qui lâche, de quoi m’empêcher de tenir ma première place sur une manche, que je n’aurais peut être d’ailleurs pas tenue sans cela. Rien donc, du côté matériel, juste un manque d’échauffement poucier. Donc on fait le Yoyo, le B A BA BéAtement …

Je vous passe la méga soirée Cassoulet pour rester à la compétition.
Côté Qnus, Si Laurent tient comme d’habitude la cadence infernale « organisation-performances-cassoulet-apéro-podium » je suis un peu dans les choux en fin de journée, et Jacques m’accompagne en milieu de tableau, ventre mou qui, sommes toutes, reflète bien notre silhouette.
Début de deuxième jour, j’attaque mieux, sans pression, les bonnes sensations sont de retours et ça fait du bien. Mais le plan d’eau est fourbe, et les bascules redistribuent souvent les cartes. A ce petit jeu, les Qnus ne sont pas mauvais, et nous nous retrouvons rapidement en concurrence directe avec Jacques pour la place de 5. Laurent quand à lui a fort à faire entre un Patricio magicien qui reviens toujours de nulle part, et Eric qui enchaine depuis le matin les performances et les places de 1.
Je reprends la place de 5 à Jacques avant la dernière manche, ce sera un final serré entre nous. Mais les aléas de la vie se retrouvent parfois en régate, et il m’arrive une chose incroyable, qui n’arrive jamais… El Matador, dans une envolée farouche, arrache la ligne de départ 1cm de silicone trop tôt, et, rappelé par la patrouille s’en retourne couper de nouveau celle qu’il vient de massacrer, sans me voir, moi, pauvre hère sur son chemin, contrôlant mon adversaire Qnu… La banderille me fait faire demi tour. Je cravache, mais le Cassoulet Renégat contrôle (apparemment sans le vouloir) ma course en choisissant les mêmes options que moi. Il finit 2ème et mérite amplement la place de 5 qui lui revient donc.
Des tractations secrètes seraient en cours pour qu’il signe à Bandol l’année prochaine, je ne vois que cela …
A final, un joli tir groupé des Qnus, Laurent 3ème, Jacques 5ème et moi 6ème sur 28 coureurs, le job est fait !

Un mot, pourtant, aurait du apparaître dans ce texte, et il me faut réparer cet oubli au plus vite :
 Tout le Dimanche a été accompagné par l’orchestre symphonique du Vent Chantant, musique de chambre en Raie Majeur, pour Quatuor à vent et tambours en peau de fesses. Nous remercions entre autre, le symphoniste Estienne qui a préparé la partition, le grand Soliste Gégé DuGang Mozart pour son solo « 17 pets en mobilhome » Et la nature si belle pour son écoute, attentive aux notes odorantes de ces humains qui venaient ce week-end profiter d’un des plus beaux plans d’eau de VRC de France, du monde, de l’Univers, la Ganguise, à votre guise !

Tom Chambellan Qnu